top of page

Vidéo sur la communauté LGBTQ+ - Léa D'Amours


Je n’ai pas vraiment cherché pour trouver ce que j’allais faire comme projet personnel. Je suis quelqu’un qui se pose beaucoup de questions et qui aime bien connaitre les sujets qui sont d’actualité. Je me suis renseignée sur le sujet de la communauté LGBTQ+ et j’ai trouvé ça intéressant. Comme je n’avais pas vraiment d’idée de sujet, j’ai choisi celui-ci. En plus, je voulais faire un vidéo avec un côté un peu artistique, donc mélanger les deux m’a beaucoup plu!

Le but de mon projet personnel était de mettre en lumière les différentes identités de genres et d’orientations sexuelles les plus méconnues. De là, je voulais faire valoir leurs perspectives par rapport à qui ils sont et comment ils s’identifient. Je voulais faire ceci à l’aide d’un vidéo explicatif qui est une façon artistique d’informer. Avec ce dernier, j'avais comme intention de changer les mentalités et de faire évoluer la perspective de certaines personnes mal informées.

Au cours de mon projet, j’ai acquis de nouvelles connaissances sur la communauté LGBTQ+ bien sûr, mais aussi à accepter la critique pour pouvoir m’améliorer.

Avant, je n’aimais pas du tout recevoir des critiques qu’elles soient constructives ou pas. Au cours du projet, mon superviseur me donnait des commentaires pour améliorer mon projet. Au début je l’écoutais moins mais, à la fin, je les appréciais beaucoup plus et je voyais leur utilité!

Mon défi était au niveau de l’organisation et de la motivation. Pour moi, c’était difficile au début de me planifier des moments pour travailler sur mon projet personnel et de respecter l’horaire que je me faisais. Je suis quelqu’un qui fait toujours ses travaux au dernier moment et ce n’était pas facile de changer cela! Mais je n’avais pas le choix... puisque faire tout le projet en une soirée, c’est impossible. Je me suis départi de cette mauvaise habitude de façon graduelle en commençant par diviser le travail en parties, selon une répartition qui me convenait pour le temps et l’objectif à atteindre. Puis plus tard, je me suis rendu compte que certains moments étaient mieux pour ma productivité, comme le matin en me levant. Personnellement, je manquais de motivation, mais quand je le faisais en me levant et en ne faisant rien d’autre avant d’avoir fini mon objectif, ceci me motivait à travailler plus vite et à moins procrastiner. J’ai développé mes techniques lentement mais, à la fin du projet, j’étais vraiment plus efficace qu’au début!

Je suis satisfaite du résultat parce que, pour moi, ce fut très difficile de trouver la motivation et j’avais souvent envie d’abandonner. Le simple fait de m’être rendue jusqu’au bout et d’avoir fini le projet me rend tellement fière!





35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page