top of page

S'ouvrir à la différence

Dernière mise à jour : 9 févr. 2020

Valérie Bélanger et Sandra Bélanger

8 février 2020

Le 24 janvier dernier, les élèves de troisième secondaire du parcours international ont organisé une journée à saveur internationale dans le cadre d’un projet design. Ils ont ainsi permis à leurs pairs de la première à la cinquième secondaire de réaliser des sensibilités internationales à partir de films, de documentaires et de conférences. Le bilan de la journée est positif, voici ce que les élèves en ont retiré :

« J’ai beaucoup aimé ce film, parce que cela fait réaliser aux autres et à moi-même que même les gens atteints d’un trouble mental peuvent réussir leurs objectifs s’ils le souhaitent. J’ai été très ému lorsqu’ils ont atteint le Machu Picchu. On voyait dans leurs yeux la fierté qu’ils éprouvaient d’avoir grimpé plusieurs montagnes et marché plusieurs kilomètres pour finalement réussir l’objectif qu’ils s’étaient tous fixé. J’ai appris avec ce film de ne pas sous-estimer les personnes, parce qu’au final, c’est toi qui te fixes tes limites et personne d’autre » - un élève de 1re secondaire.
« Lors de cette journée, j’ai développé mon profil « communicatif ». J’ai essayé de m’adresser avec assurance aux élèves de 1re secondaire au PÉI lors des débats sur le plastique. Je me suis efforcée de collaborer efficacement avec mes coéquipières pour bien animer le débat et pour être claires dans nos questions. » - Une élève de 3e secondaire.
« […] J'ai aussi vu que les cultures vivant la guerre souffrent beaucoup. Lors de ce film, j'ai ressenti de la tristesse. En effet, le fait que des êtres humains n'ont pas le droit à une vie épanouie me rend malheureux. Ensuite, j'ai aussi eu du dégoût et de la déception. Effectivement, cela m'a déçu de voir que les Russes et les talibans peuvent tuer sans raison des innocents juste pour le pouvoir. Ce film m'a apporté des informations afin d'être plus altruiste face au malheur d'autrui et cultures vivant la guerre. En effet, je fais maintenant plus preuve d'empathie envers les personnes vivant dans la misère et dans la guerre. Aussi, j'ai appris à avoir plus de compassion et de respect envers toutes les populations vivant dans des conditions horribles. » - Un élève de 2e secondaire.
« J’ai travaillé mon profil “altruiste”. En effet, j’ai fait du bénévolat au CHSLD. On m’a jumelé avec une dame malvoyante. Le profil “altruiste” est basé sur l’entraide. J’ai aidé cette dame à placer ses pions puisqu’elle ne pouvait pas les voir. Je l’ai aidée et nous avons beaucoup parlé tout en se respectant. » - Un élève de 3e secondaire.
« Le profil “altruiste” correspond le plus au profil que j’ai pu développer. En effet, j’ai aidé les élèves de 1re secondaire à remplir leur sensibilité internationale en leur donnant des exemples de sentiments et en corrigeant leurs fautes de français. » - Un élève de 3e secondaire.

Suite au sondage, une des activités préférées par les élèves a été la présentation des projets design sur le 0 déchet. « Les élèves de 4e secondaire étaient très dynamiques, c’était vraiment intéressant. » Cette journée a permis à certains élèves de 4e secondaire de présenter devant un très grand public et ainsi se surpasser et d’impressionner leur enseignante.


Les élèves de première secondaire ont visionné le film "Trisomie 21: le défi Pérou"
Des élèves du groupe 10 de Mme Nathalie Beaulieu ont complété des sensibilités internationales à l'aide d'élèves de troisième secondaire.

165 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1件のコメント


不明なメンバー
2020年2月18日

Félicitations pour cette belle journée!

いいね!
bottom of page