top of page

Les révolutions Américaine et Française ont permis l’affirmation des droits fondamentaux

Dernière mise à jour : 23 févr. 2022

Lily-Rose Lévesque, pigiste

20 février 2022


Des droits fondamentaux réclamés avant les révolutions

Avant et durant les révolutions, plusieurs personnes ne sont pas en accord avec le roi. Les philosophes des Lumières proposent des idées de changement. Certains veulent le respect des droits fondamentaux comme la liberté de religion ou le droit à la propriété. D’autres veulent un changement de régime politique ou la séparation des pouvoirs.

L'Encyclopédie de Diderot de d'Alembert

Des moyens utilisés pour réclamer ces droits

Pour manifester leur mécontentement et pour réclamer les droits fondamentaux, les philosophes publient des livres qui contiennent leurs idées. Les Parisiens décident de s’emparer de la prison de la Bastille pour dénoncer le fait que le roi emprisonne des citoyens sans raison. En Amérique, les colons décident d’affronter les soldats britanniques.

La bataille décisive de Yorktown en Virginie

Les Parisiens décident de s’emparer de la prison de la Bastille

Des documents qui garantissent ces droits après les révolutions

Après les révolutions, plusieurs documents sont écrits et protègent les droits fondamentaux. Par exemple, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen protège l’égalité et la liberté de tous en France. Aux États-Unis, une déclaration des droits sera adoptée en 1791 (Bill of Rights). Les dix premiers amendements de la Constitution des États-Unis servent à garantir certains droits et libertés aux citoyens américains : liberté de presse, liberté d’opinion, liberté de religion, droit de porter des armes et droit de se réunir.

Déclaration des droits de l’homme et du citoyen protège l’égalité et la liberté de tous en France.

Aux États-Unis, une déclaration des droits sera adoptée en 1791 (Bill of Rights).


47 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Unknown member
Feb 21, 2022

Bravo! Beau texte simple et juste!

Like
bottom of page